L'Anjou Agricole 02 avril 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Tout le département passe en zone vulnérable.

Un nouvel arrêté, publié le 30 mars, classe l’ensemble des communes du Maine-et-Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DREAL

Les arrêtés délimitant les zones vulnérables aux nitrates ont été publiés le 30 mars 2015. Pour le bassin Loire-Bretagne, ce nouvel arrêté, signé par le préfet coordinateur du bassin, classe la totalité du département en zone vulnérable.

La mobilisation du réseau FNSEA a permis une réduction des zonages de 30 à 40 % en fonction des bassins. Ce qui signifie que le ministère de l’Environnement commence, enfin, un peu à tenir compte de la réalité du terrain...

Pour les agriculteurs qui sont désormais concernés par ces zones, ils auront à appliquer un plan d’action qui précise leurs obligations en matière de gestion des nitrates. Au regard de la crise économique y compris agricole qui sévit dans notre pays, la FNSEA demande que ces plans d’action évoluent afin que ce ne soient pas des “couperets” d’activité tant en matière d’élevage, de céréales et autres productions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La durée minimale d’arrêt de travail est désormais portée de 2 à 8 semaines pour les travailleuses indépendantes et les exploitantes agricoles

ont annoncé la ministre de la Santé, le ministre de l’Agriculture et la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, dans un communiqué du 17 juin.

Le chiffre de la semaine
2,7
MILLIONS DE TONNES. tonnes. C’est la quantité de tourteaux de soja qui parcourent chaque année plus de 10 000 km, pour nourrir les animaux des élevages ligériens et bretons.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui