L'Anjou Agricole 23 février 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Discrète, ambassadrice de la blonde d’Aquitaine

Le Gaec Lefort représentera la race blonde d’Aquitaine au Sia (Salon international de l’agriculture).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Patrick Lefort présente la vache Discrète au Concours général agricole (CGA) de la race blonde d’Aquitaine, qui se déroulera jeudi 2 mars après-midi. Elle sera présente tout au long du salon à Paris.
Patrick Lefort présente la vache Discrète au Concours général agricole (CGA) de la race blonde d’Aquitaine, qui se déroulera jeudi 2 mars après-midi. Elle sera présente tout au long du salon à Paris. - © AA

« Je pars pour dix jours au salon », annonce Patrick Lefort, éleveur et viticulteur à Trémont. Sa vache Discrète, coutumière, malgré son nom, des concours et des podiums, a été sélectionnée pour le Concours général agricole  (CGA), mais aussi pour représenter la race. Elle sera sous les yeux du public pendant tout le salon, avec une autre vache et trois taureaux issus de plusieurs régions. Discrète a été repérée une première fois lors du concours national blond à Mayenne en juillet, étape préalable indispensable à toute participation au CGA. Les techniciens de l’organisme de sélection ont confirmé ce choix lors d’une visite en janvier sur l’exploitation. Sur 70 animaux pré-sélectionnés lors du concours national, 40 iront au final au salon, et seulement 34 seront en concours, puisque 6 animaux de boucherie seront vendus aux enchères.
Discrète est une vache issue d’une transplantation embryonnaire (père Scout et mère Indienne). « Elle sort en concours national depuis 2010, raconte Patrick Lefort. Elle a fini 1ère aux Herbiers en 2010, 1ère à Bergerac en 2011 ».
Pour la première fois en lice pour Paris, Discrète sera une des plus vieilles vaches du concours. Elle défendra sa place au sein d’une section de  4 animaux, celle des gestantes de plus de 5 ans.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 24 février 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Cette action de délation gratuite et sans fondement est indigne d’une organisation internationale comme Greenpeace.

s’indigne C. Morançais, présidente du Conseil régional, suite à une campagne de Greenpeace recensant de manière péjorative des fermes qui ne correspondent pas à leur vision de modèle agricole

Le chiffre de la semaine
1,20
Le 3 décembre, l’Assemblée nationale a confirmé une exonération de charges pour les employeurs de saisonniers agricoles, avec un seuil de 1,20 Smic pour 2019 et 2020.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui