L'Anjou Agricole 10 janvier 2019 à 11h00 | Par AA

Dominique Davy : “Les recherches menées par la Chambre profitent à tous les éleveurs”

Dominique Davy, 53 ans, se présente sur la liste JA + FDSEA aux élections Chambre d'agriculture en Maine-et-Loire, où il entend continuer à défendre l’élevage et à faire le lien avec son mandat de président de l’organisme France Conseil élevage. Portrait.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dominique Davy est éleveur de limousines à Daumeray (49), avec sa femme Fabienne.
Dominique Davy est éleveur de limousines à Daumeray (49), avec sa femme Fabienne. - © AA

« Ni ma femme ni moi-même n’étions du milieu agricole. Nous avons créé notre cheptel, choisi la race et conçu les bâtiments à notre manière ». Fabienne Davy s’est installée en 1991 et Dominique, en 1995. Dominique Davy est président, depuis 2010, de France Conseil élevage. Il est président adjoint de Seenovia et il siège à la Chambre d’agriculture.

Sa motivation ? « Faire le lien avec Seenovia, l’organisme de conseil en élevage et pouvoir représenter les éleveurs au sein de la Chambre ». Lors de son dernier mandat, il avait en charge le dossier élevage. « La Chambre d’agriculture a aussi une mission en matière de recherche et d’expérimentation », rappelle-t-il. Notamment à travers la ferme expérimentale biologique de Thorigné-d’Anjou : « ses recherches qui profitent à tous les agricuteurs, quels que soient leurs systèmes », souligne Dominique Davy.

Au 1er  février prochain, une nouvelle étape débutera pour l’exploitation avec l’installation de son fils Hugo, qui s’accompagnera d’une conversion de toute l’exploitation en agriculture biologique et la création d’un atelier poules pondeuses bio avec les Fermiers de Loué.

S.H.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aucune étude prouve le caractère cancérogène du glyphosate

a déclaré P. Médevielle, sénateur UDI, suite à une étude sanitaire menée par des sénateurs de l'Opecst, sur le glyphosate

Le chiffre de la semaine
2/3
Des consommateurs avouent un doute sur la composition 100 % bio des produits étiquetés comme tels.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui