L'Anjou Agricole 18 septembre 2014 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Dossier Chèvres - Un jeune relance l’atelier caprin

Thomas Gaillard s’est installé avec trois associés dans le Gaec “Les gibiers de Gâtine” (79). Ils ont décidé de relancer l’élevage de chèvres dans une chèvrerie désaffectée depuis cinq ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour son installation au sein du Gaec, Thomas Gaillard relance l’atelier caprin. L’expérience de ses associés dans cette filière est un atout qui a pesé dans la décision.
Pour son installation au sein du Gaec, Thomas Gaillard relance l’atelier caprin. L’expérience de ses associés dans cette filière est un atout qui a pesé dans la décision. - © Agri79

Dossier à découvrir dans l'Anjou agricole du 19 septembre.


Thèmes également abordés :

Salon > Capr’Inov aura lieu les 25 et 26 novembre à Niort. 170 exposants et plus de 3 000 visiteurs sont attendus.

Revenu caprin > Le prix du lait et l’efficacité technico économique, premiers déterminants.

Insectes > Maîtriser les populations de mouches n’est pas chose facile. Intervenir est pourtant

essentiel pour le confort des animaux et a donc des conséquences sur leur productivité.







Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui