L'Anjou Agricole 02 juillet 2014 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

DOSSIER - Néodinde, un système prometteur qui nécessite des prédispositions

Le principe de ce nouvel itinéraire de production en dindes : adapter les conditions matérielles et le suivi des animaux selon leur âge.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
“L’idée recherchée est d’adapter les conditions matérielles selon les besoins des animaux, de gagner en énergie et en 
visibilité”, résume  Yannick Arrivé, éleveur de dindes en Vendée.
“L’idée recherchée est d’adapter les conditions matérielles selon les besoins des animaux, de gagner en énergie et en visibilité”, résume Yannick Arrivé, éleveur de dindes en Vendée. - © Chambres d'agriculture

Depuis une dizaine d’années, la filière française de la dinde, touchée par un manque de compétitivité, a réduit de moitié sa production, avec 414 Tec produites en 2012. Face à ce déclin et pour revitaliser le secteur, les différents acteurs de la filière réunis autour du Comité interprofessionnel de la dinde française (Cidef), ont décidé d’agir notamment sur le maillon élevage, en lançant une étude visant à tester un nouvel itinéraire de production...


LIRE LA SUITE DANS LE DOSSIER SPECIAL AVICULTURE DE L'ANJOU AGRICOLE DU 4 JUILLET 2014.


A découvrir aussi dans ce dossier :

 

Lignes d’horizon économiques
Conjoncture et perspectives des productions avicoles.

Bientôt la sixième rentrée pour le CS avicole de Vendée
Les Chambres d’agriculture ligériennes se mobilisent pour la formation initiale et continue.

Parcours bien planté, performances à la clé
L’arbre est un allié technique, économique et environnemental précieux en production avicole.

Ramassage mécanisé: focus sur deux nouvelles pratiques 
L’utilisation de machines pour les poulets s’est largement développée dans l’Ouest, réduisant la pénibilité.

Bâtiments à énergie positive et récupérateurs de chaleur
Un nouveau concept de volaille : les bâtiments à énergie positive.






Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

[Nous faisons] l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

La FNSEA, les JA, l’Ania et Coop de France demandent à l’administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du “name and shame”.

Le chiffre de la semaine
220
Dans le Maine-et-Loire en 2018, 220 installations ont vu le jour, dont 117 avec les aides. Pour 450 départs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui