L'Auvergne Agricole 06 juin 2019 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Du matériel, des adhérents et de plus en plus de salariés

Les Cuma recrutent ! Qu’on se le dise. Devant les 300 congressistes réunis depuis mardi, à Clermont-Ferrand, la fédération nationale a notamment apporté un éclairage sur les ressources humaines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Pierre Taite (à gauche), vice-président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, en charge de l’agriculture a participé à l’ouverture des travaux des congressistes.
Jean-Pierre Taite (à gauche), vice-président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, en charge de l’agriculture a participé à l’ouverture des travaux des congressistes. - © S.C

Avec 11 740 Cuma en France, et un peu plus de 200 000 adhérents, le réseau des Cuma tient la route malgré une baisse constante du nombre d’exploitations agricoles. Si d’un point de vue idéologique, cette donnée laisse à penser que dans l’adversité, le collectif a l’art de souder, de manière plus pragmatique, force est de constater que le partage du matériel constitue un levier majeur afin d’optimiser les charges de mécanisation qui pèsent en moyenne 18% sur les charges d’exploitation. À   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui