L'Anjou Agricole 07 février 2019 à 14h00 | Par Romain Devaux

Elections Chambre d'agriculture : majorité absolue pour FDSEA/JA

Avec un scrutin marqué par un taux d'abstention qui doit interroger, JA et FDSEA conservent la Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire avec 52% des voix.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Il n'y aura pas eu de surprise hier soir lors de la proclamation par le préfet Bernard Gonzalez des résultats des élections à la Chambre d'agriculture de Maine-et-Loire. La liste d'union JA+FDSEA conforte sa position dans le département en repassant au-dessus de la barre des 50% (52% contre 49,48% aux élections de 2013). Une victoire symbolique dans le département de la présidente nationale Christiane Lambert, puisque le Maine-et-Loire faisait clairement partie des départements ciblés par la concurrence syndicale. De leur côté, dans le collège 4, la liste des anciens exploitants de la FDSEA arrive largement en tête du scrutin avec 58 % des voix.

Le président actuel de la Chambre d'agriculture François Beaupère sera donc candidat à sa propre succession le 4 mars prochain. Une satisfaction pour l'éleveur de la Membrolle-sur-Longuenée, qui tempère malgré tout son enthousiasme au vu du taux d'abstention : « cela doit nous interroger afin notamment de rendre les missions de la Chambre plus lisibles et plus visibles des agriculteurs ». Le conseil d'administration de la Chambre régionale sera quant à lui renouvelé le 13 mars prochain.

- © AA
- © AA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
4 à 6 €/1 000 l
Selon Frédéric Vincent de la FDSEA 49, "sur les 9 premiers mois de l’année, un recul de 4 à 6 €/1 000 litres sur les moyennes régionales du prix du lait payé par les entreprises a été constaté".

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui