L'Anjou Agricole 25 mars 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Elevage : la coopérative des agriculteurs de la Mayenne rejoint définitivement Ter’élevage

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les animaux de Ter'élevage sont livrés majoritairement aux usines Elivia, filiale d'abattage et de transformation du groupe coopératif Terrena.
Les animaux de Ter'élevage sont livrés majoritairement aux usines Elivia, filiale d'abattage et de transformation du groupe coopératif Terrena. - © Terrena

Comme annoncé en septembre 2014, la coopérative des agriculteurs de la Mayenne (CAM) a rejoint définitivement Ter’élevage le 20 mars dernier, à La Séguinière. Cette adhésion a un effet rétroactif porté au 1er janvier 2015.

La CAM, forte de 800 éleveurs, vient apporter 34 000 bovins supplémentaires à l’association de coopératives qu’est Ter’Elevage composé de Terrena, Arco-Gibev, Gerap, Ovi Ouest et Normandie bovin.

En 2014, Ter'élevage a réalisé 276 millions d'euros de chiffre d'affaires et a commercialisé, pour le compte de ses 4 500 adhérents, 69 000 jeunes bovins, 58 500 gros bovins, 105 000 ovins, 65 000 caprins. Ces animaux ont été livrés majoritairement aux usines Elivia, filiale d'abattage et de transformation du groupe coopératif Terrena. Elivia, numéro deux français de la viande bovine, derrière Bigard, a d’ailleurs décidé d’investir 100 millions d’euros sur trois ans sur 16 sites industriels.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui