L'Agriculteur Charentais 29 novembre 2019 à 09h00 | Par Bernard Aumailley

Élevages de bovins viande : la situation financière s’est dégradée en 2018

Menée auprès de 925 exploitations, l’étude de l’Institut de l’élevage présente une photographie difficile des élevages allaitants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Les revenus disponibles des élevages laitiers et allaitants suivis par l'Observatoire de l’endettement ont globalement reculé en 2018, d'après une étude de l'Idele sur 950 exploitations clôturant leur comptabilité en hiver. Pour les bovins lait et viande, les produits sont stables, mais les charges sont en hausse dans les quatre régions étudiées (Grand-Ouest, Cantal, Dordogne et Saône-et-Loire). En lait, le revenu disponible recule de 10 à 30 % par rapport à 2017 (16 000 € annuels par UTH   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui