L'Agriculteur Charentais 29 novembre 2019 à 09h00 | Par Bernard Aumailley

Élevages de bovins viande : la situation financière s’est dégradée en 2018

Menée auprès de 925 exploitations, l’étude de l’Institut de l’élevage présente une photographie difficile des élevages allaitants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AC

Les revenus disponibles des élevages laitiers et allaitants suivis par l'Observatoire de l’endettement ont globalement reculé en 2018, d'après une étude de l'Idele sur 950 exploitations clôturant leur comptabilité en hiver. Pour les bovins lait et viande, les produits sont stables, mais les charges sont en hausse dans les quatre régions étudiées (Grand-Ouest, Cantal, Dordogne et Saône-et-Loire). En lait, le revenu disponible recule de 10 à 30 % par rapport à 2017 (16 000 € annuels par UTH   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On craint qu’une grande quantité des réserves de blé sur le port ait été affectée ou détruite par l’explosion. Les stocks sont gravement endommagés.

a déclaré le responsable des urgences de la FAO, Dominique Burgeon, après l’explosion qui a éventré les silos de céréales installés près du port de Beyrouth, mardi 4 août.

Le chiffre de la semaine
- 28 %
Avec des précipitations inférieures de 28 % en moyenne aux normales de saison, juillet 2020 devrait être « le mois de juillet le plus sec depuis 1959, loin devant juillet 1964 et juillet 1979 », détaille Météo-France.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui