L'Union du Cantal 09 octobre 2019 à 16h00 | Par S. Chatenet

Emmanuel Macron : la dialectique à l’épreuve du malaise paysan

Non, résolument, le chef de l’État ne pouvait pas passer à Clermont-Ferrand, sans venir au Sommet de l’élevage. Sa visite s’est muée en procession.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Viendra, viendra pas… Il aura fallu attendre, jeudi, tard dans la soirée, pour avoir la confirmation de la venue d’Emmanuel Macron au Sommet de l’élevage, le lendemain dès potron-minet. Depuis des semaines, on savait que le chef de l’État était annoncé à Clermont-Ferrand, le 4 octobre, dans le cadre de la célébration du centenaire du journal La Montagne par le groupe Centre-France, mais sans avoir de certitude sur sa venue au Sommet. Vendredi, dès l’aube, l’imposant déploiement de forces de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

Un projet de loi spécifique sera présenté à la fin de l’été qui intégrera l’ensemble de vos mesures qui relèvent du champ législatif

a annoncé Emmanuel Macron aux 150 participants à la Convention citoyenne sur le climat reçus le 29 juin à l’Élysée.

Le chiffre de la semaine
- 44 %
Les ventes de phytos ont reculé de 44 % en volume l’an dernier, après une envolée en 2018 (+18%), a annoncé le 30 juin le gouvernement.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui