L'Anjou Agricole 23 janvier 2020 à 14h00 | Par Romain Devaux

Engins agricoles : améliorer la sécurité de tous sur la route

Les Entrepreneurs des territoires des Pays de la Loire ont dévoilé mardi 21 janvier, à Angers, les nouveaux outils d’information et de protection des conducteurs d’engins agricoles créés dans le cadre de la GPEC*.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mardi 21 janvier 2020, à Angers. Les partenaires autour de Marie-Christine Lemaitre, présidente des EDT Pays de la Loire. Une affiche a été réalisée  sur l’addictologie, avec un tracteur constellé de mots  (drogue, dépendance, jeu, médicaments...).
Mardi 21 janvier 2020, à Angers. Les partenaires autour de Marie-Christine Lemaitre, présidente des EDT Pays de la Loire. Une affiche a été réalisée sur l’addictologie, avec un tracteur constellé de mots (drogue, dépendance, jeu, médicaments...). - © AA

“Au volant, qui regarde la route lorsque vous regardez votre smartphone ?”. Alors que l’usage du téléphone est devenu addictif, notamment chez les jeunes générations, voilà un des messages destiné à interpeller tout un chacun.  La fédération des EDT  lance une nouvelle campagne pour la sécurité  des usagers des engins agricoles, mais qui concerne aussi plus largement la cohabitation avec les usagers de la route.  Un travail a été réalisé  en 2019 dans le cadre de la Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, qui a abouti sur la création d’un certain nombre d’outils d’information et de prévention.


Cohabiter avec les autres usagers de la route
La fédération a souhaité communiquer auprès du grand public en alliant prévention et pédagogie, en rappelant  aussi la finalité de l’agriculture. « Automobilistes, motocyclistes... soyez patients ! Sans engins agricoles : pas de pain, pas de légumes, pas de céréales...», résument les EDT dans un des visuels de communication.
Ce travail a été élaboré en partenariat avec plusieurs institutions et associations, spécialistes de la santé et de la sécurité routière : la Préfecture, la DDT, la Gendarmerie, la MSA, l’Association des motards en colère, Harmonie Mutuelle, l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie.


Premier outil, une plaquette et un flyer de sensibilisation des usagers de la route sur la circulation des engins agricoles. Deuxième outil, une affiche à destination des salariés sur les conduites addictives et comportements à risques. On y voit un tracteur constellé de mots  (drogue, dépendance, jeu, médicaments...), et on y trouve des numéros de téléphone utiles. Enfin, deux fiches d’information à destination des salariés  des ETA. L’une d’elles s’intitule “Je prends une voie non autorisée aux tracteurs, que dois-je faire ?”.
Une autre fiche concerne l’usage du téléphone portable. Elle est  accompagnée d’un autocollant intitulé “téléphone et machines agricoles : pas de distractions au volant !”.
10 000 autocollants ont été imprimés.   Au cours du congrès national des EDT, du 26 au 28 mars à Cholet, ces autocollants seront distribués aux chefs d’entreprise qui pourront les apposer sur leur parc de véhicules. Cet autocollant peut être utilisé par les agriculteurs également.


La diffusion de tous ces outils se fera dans un premier temps au niveau du département du Maine-et-Loire, avant de s’étendre au niveau régional et, si possible, national.


S.H.


*Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences.

- © AA

Visuels

Les visuels sont disponibles et imprimables sur http://bit.ly/GPEC13-EDT-PdL. Ils seront prochainement disponibles sur le site internet des services de l’Etat (maine-et-loire.gouv.fr).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Suite aux importantes précipitations qui ont occasionné beaucoup de retard dans les chantiers notamment les travaux d’entretien des haies, demande a été faite pour obtenir des dérogations sur les délais d’intervention

indique la Fédération des EDT Pays de la Loire.

Le chiffre de la semaine
+ 80
En Maine-et-Loire, le préfet a accordé, à la date du 2 avril, plus de 80 ouvertures de marchés.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui