L'Anjou Agricole 18 avril 2017 a 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Ensilage d’herbe : des récoltes précoces

Avec une météo particulièrement douce cette année, la récolte de l’ensilage a commencé et est déjà bien entamée. Focus sur le Gaec familial des Lauriers, situé à Segré.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Ensileuse récoltant l’herbe préalablement fauchée et fanée 24/48 heures plus tôt.
Ensileuse récoltant l’herbe préalablement fauchée et fanée 24/48 heures plus tôt. - © AA

C’est la première fois depuis l’arrivée de Jean-Louis Gazon en 1988 que l’ensilage se fait à cette période de l’année au sein du Gaec des Lauriers.

La récolte ne commence généralement pas avant la fin du mois d’avril, et elle est habituellement située en mai. Cette année, la date à retenir est le vendredi 14 avril.

Néanmoins, même si la récolte est précoce, le rendement de matière sèche par hectare va se situer au même niveau que l’année dernière.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou Agricole du 21 avril en cliquant sur le lien.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.