L'Agriculteur Charentais 03 mai 2018 à 11h00 | Par Bernard Aumailley

«Et si on tirait vers le haut le prix des vins charentais ?»

Achetés principalement l’été, ils clament encore toute leur place dans les rayons et en vente directe. Ils veulent se rendre plus visibles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Vins charentais

La gamme est de plus en plus large. De plus en plus de vins charentais sont élaborés, proposés. De plus en plus visibles, avec des logos simplifiés, des cartes-guide, un nouveau visuel de campagne de promotion et des présences multiples dans diverses manifestations. Pour autant, la partie, dans un univers très concurrentiel, est loin d’être gagnée. La qualité a depuis des décennies servi de bélier dans la prise des parts de marché. Maintenant, c’est au tour des   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Charentais

la phrase de la semaine

L’ambition est de multiplier par 5 les surfaces de cultures associées à horizon 5 ans

a annoncé Terrena. La coopérative poursuit le déploiement des associations de cultures, en accueillant un séminaire du projet ReMIX, qui vise à généraliser cette pratique économe en intrants.

Le chiffre de la semaine
1,11
million de tonnes de blé tendre a été embarqué en avril vers les pays tiers, un record mensuel sur la campagne. Cela porte le total à 6,761 Mt sur 10 mois.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui