L'Anjou Agricole 30 juin 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Etats généraux : les 14 ateliers proposés par Stéphane Travert

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L'Agriculteur Normand

Dans un document de travail sur l'organisation des États généraux de l'alimentation, livré aux organisations professionnelles agricoles et qu'Agra presse s'est procuré, le ministère de l'Agriculture propose 14 ateliers, qui doivent débuter le 17 juillet. Huit ateliers pour le premier chantier intitulé  "Création et répartition de la valeur", qui débutera cet été: "Mieux répondre aux attentes des consommateurs en termes de qualité", "Développer les initiatives locales et créer des synergies", "Développer la bio-économie et l'économie circulaire", "Conquérir de nouvelles parts de marché sur les marchés européens et internationaux", "Préparer l'avenir" (orientations pour le plan d'investissement de 5 Mrd d'euros), "Rendre les prix d'achat des produits agricoles plus rémunérateurs pour les agriculteurs", "Adapter la production agricole aux besoins des différents marchés et aux besoins des transformateurs", "Améliorer les relations commerciales et contractuelles (...)".
Le second chantier, qui débutera en septembre, est intitulé "Alimentation saine, sure, durable et accessible à tous", et les six ateliers suivants sont proposés : "Assurer la sécurité sanitaire de l'alimentation dans une économie agroalimentaire mondialisée et dans un contexte de changement climatique", "Améliorer l'offre alimentaire et réduire les inégalités sociales et territoriales", "Mieux informer le consommateur pour qu'il adopte un comportement alimentaire plus favorable à la santé", "Lutter contre le gaspillage alimentaire", "Mieux informer le consommateur pour qu'il adopte un comportement plus favorable à la santé", "Renforcer l'attractivité des métiers de l'agriculture et les filières alimentaires et développer la formation".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

5 % d’augmentation des tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs par les transformateurs permettraient d’atteindre le prix de revient moyen calculé par l’interprofession (396 euros/1 000 litres toutes primes confondues). À condition que ces 5 % soient identifi és en toute transparencedans les négociations commerciales. »

a réagi la FNPL suite à la déclaration du président du groupe Intermarché qui s’est engagé à « accepter des hausses de prix », réclamées par les industriels aux GMS

Le chiffre de la semaine
17 %
ENVIRON 200 VOLS ET INFRACTIONS ONT TOUCHÉ LES EXPLOITATIONS AGRICOLES, SOIT UNE BAISSE DE 17 % PAR RAPPORT À 2017.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui