L'Union du Cantal 13 novembre 2019 à 16h00 | Par Propos recueillis par Patricia Olivieri

Exportations vers la Chine : “L’État a fait le boulot, aux filières de se prendre en main”

De retour de leur visite en Chine au sein de la délégation française qui a accompagné le Président Macron, les éleveurs cantaliens, Jean-Marie Fabre et Yves Chassany, témoignent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Ce déplacement en Chine avait notamment vocation à prendre le pouls du potentiel et de la perception des viandes tricolores sur cet immense marché de consommation. Qu’avez-vous pu constater ?

Jean-Marie Fabre, éleveur salers à Saint-Chamant et président de l’Association label rouge salers : “Nous avons pu visiter lundi quelques supermarchés plutôt haut de gamme qui proposent de la viande bovine australienne, américaine et canadienne à des prix très élevés allant de 40 à
80 €   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui