L'Agriculteur Normand 12 mars 2019 à 18h00 | Par T.Guillemot

FDSEA 50 : d’une élection à l’autre en passant par EGAlim et Brexit

Entre élection aux Chambres d’agriculture et élection européenne, la FDSEA de la Manche a ajouté EGAlim et Brexit au menu de ses travaux d’assemblée générale qui s’est tenue vendredi dernier à Tessy-Bocage. Olivier Mevel (maître de conférence en science de gestion, commerce, logistique et distribution), Jean Bizet (sénateur de la Manche) et Arnold Puech d’Alissac (président de la FRSEA Normandie) ont apporté leur expertise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’ex-ministre de l’Agriculture, redevenu simple député de la Manche, n’était pas présent au moment de la joute verbale du président de la FDSEA 50 sur le dossier environnemental mais il en a deviné la substance. « Je vais vous faire une confidence, ce sujet m’émeut. C’est une décision que j’ai prise parce que je ne pouvais pas en prendre d’autres, a lâché Stéphane Travert. Je crois en la continuité de l’action publique. Je prendrai toutes les décisions pour sortir par le haut de cette crise que (© TG)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

llll En préambule à une réflexion nourrie sur le projet européen dans un contexte particulier de Brexit, le président de la FDSEA 50 est revenu sur les dossiers chauds comme les élections Chambre d’Agriculture et les contraintes environnementales du moment en distribuant les bons et les mauvais points.
Sébastien Amand s’est tout d’abord félicité de la progression de 3 points de la FNSEA dans les urnes au niveau national et, départementalement, a mis en exergue Josiane Béliard « qui a   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

la phrase de la semaine

Aller chercher la vérité pour protéger les agriculteurs

a réclamé la députée LREM, Martine Leguille-Balloy, qui a demandé la création d’une commission d’enquête sur l’agribashing.

Le chiffre de la semaine
37 millions
Ce sont le nombre de tonnes de blé tendre de la récolte française selon la dernière estimation du ministère de l’Agriculture. Soit une progression de 8,5 % sur la précédente et de 3,6 % sur la moyenne 2014/2018.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui