L'Anjou Agricole 02 mars 2017 à 16h00 | Par L'Anjou Agricole

Fiers de leur métier, les pomiculteurs déplorent leur mauvaise image médiatique

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Alors que 98 % des producteurs de pommes sont « fiers de leurs métiers », 92 % considèrent que « les médias ne reflètent pas une image juste et réaliste de leur métier », selon une enquête menée par l’Association nationale pommes poires (ANPP) et L’Arboriculture fruitière (190 producteurs français interrogés), présentée le 1er mars au Salon de l’agriculture. Les producteurs de pommes déplorent des « reportages à charges » contre des agriculteurs « pollueurs » ou même « assassins ». Pour faire face à cette image négative, un pomiculteur sur deux se dit prêt à « prendre la parole » pour présenter ses pratiques et à ouvrir son verger.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.