L'Anjou Agricole 03 octobre 2017 à 12h00 | Par L'Anjou Agricole

FNSEA et JA organisent une mobilisation syndicale le 11 octobre

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérôme Despey, Christiane Lambert et Jérémy Decerle.
Jérôme Despey, Christiane Lambert et Jérémy Decerle. - © Twitter FNSEA

Le 11 octobre, alors que le président de la République doit annoncer des premières mesures issues du premier chantiers des Etats généraux de l’alimentation, la FNSEA et Jeunes agriculteurs organisent une mobilisation à Paris pour rappeler aux consommateurs que le travail des producteurs mérite un prix rémunérateur.

« Votre alimentation a un prix, notre métier a un prix » : c’est avec ce slogan que la FNSEA et Jeunes agriculteurs iront à la rencontre des parisiens le 11 octobre, place de la République. Pendant que le président Emmanuel Macron annoncera dans la Manche les premières mesures décidées dans le cadre du premier chantier des Etats généraux de l’alimentation, des agriculteurs seront réunis à Paris « pour aller à la rencontre des consommateurs avec un message fort : les agriculteurs ne doivent pas être sacrifiés », explique Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA. Ce dernier devrait prendre la parole au cours de la journée pour s’exprimer sur les annonces du président de la République et faire passer les messages de la FNSEA et de JA par rapport aux Etats généraux de l’alimentation, qui se poursuivent jusqu’à fin novembre.

La diversité de l’agriculture représentée 12 régions seront au rendez-vous pour présenter la diversité de l’agriculture et la qualité des produits français. Les passants auront d’ailleurs la possibilité d’acheter un certain nombre de produits issus de l’agriculture française, tout en étant sensibilisés, grâce à des illustrations, à ce qui revient au final au producteur. « Nous allons montrer réellement comment se décompose un prix », indique Jérôme Despey, pour expliquer « pourquoi nous voulons une juste rémunération du travail des agriculteurs ».

Les interprofessions seront aussi représentées, ainsi que les filières et les associations spécialisées, et la mobilisation permettra par ailleurs de souligner les externalités positives de l’agriculture : impact sur la vie des territoires, rôle économique, maintien de la biodiversité, etc. Un espace accueillera également des animaux des différentes filières d’élevage. L’évènement se tiendra de 10 h à 16 h.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’ambition est de multiplier par 5 les surfaces de cultures associées à horizon 5 ans

a annoncé Terrena. La coopérative poursuit le déploiement des associations de cultures, en accueillant un séminaire du projet ReMIX, qui vise à généraliser cette pratique économe en intrants.

Le chiffre de la semaine
1,11
million de tonnes de blé tendre a été embarqué en avril vers les pays tiers, un record mensuel sur la campagne. Cela porte le total à 6,761 Mt sur 10 mois.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui