L'Anjou Agricole 21 octobre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Foie gras : légère hausse des prix annoncée pour les fêtes

L’interprofession du foie gras (Cifog) a annoncé, lors d’une conférence de presse le 20 octobre, qu’elle s’attend à une hausse de 40 ct par tranche (environs 40 grammes) du prix du foie gras pour les fêtes de fin d’année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Cifog

 

La production 2016 devrait baisser de 25 %, soit neuf millions de canards produits en moins, ce qui aura pour effet de diminuer la production mondiale de 15 %.

En 2017, la production française ne devrait pas retrouver son niveau de 2015, estime Christophe Barrailh, à cause de la réduction des capacités de production liée principalement à la conduite en bande unique. Le Cifog estime que le passage en bande unique entraînera une chute de production de 750 000 canards en 2016. La balance commerciale également a déjà baissé de 18,70 M€ sur le premier semestre 2016, à -2,7M€.

Les professionnels sont toujours dans l’attente du statut indemne de la France, sésame pour l’export vers de nombreux pays tiers. Si aucun cas de grippe aviaire ne se déclare à nouveau, la France pourrait le retrouver début janvier. Toutefois les professionnels ne prévoient pas un redémarrage opérationnel des exportations vers les pays tiers, avant mars-avril.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

[Nous faisons] l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

La FNSEA, les JA, l’Ania et Coop de France demandent à l’administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du “name and shame”.

Le chiffre de la semaine
220
Dans le Maine-et-Loire en 2018, 220 installations ont vu le jour, dont 117 avec les aides. Pour 450 départs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui