L'Anjou Agricole 28 novembre 2016 à 17h00 | Par L'Anjou Agricole

François Fillon s’engage à abroger les normes ajoutées aux textes de l'UE

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Actuagri

Sélectionné comme candidat de la droite et du centre pour la prochaine élection présidentielle le 27 novembre, François Fillon avait annoncé qu’en matière agricole il s’engage à « abroger par ordonnance toutes les normes ajoutées aux textes européens ». Il compte également « supprimer de notre Constitution un principe de précaution dévoyé et arbitraire ». Parmi les autres mesures proposées sur le plan agricole figure également « une réforme drastique du droit de la concurrence », un encadrement des contrats agriculteurs-industriels par une loi ainsi qu’une amélioration de la déduction pour aléa « pour que ce compte épargne représente, à terme, une année de récolte. » Son programme agricole complet peut être consulté sur le site : https://www.fillon2017.fr/participez/agriculture/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La castration à vif des porcelets sera interdite fin 2021

a annoncé le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, le 17 novembre. « Il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie », a-t-il précisé.

Le chiffre de la semaine
345
C'est le nombre de salariés qualifiés formés en 10 ans par le Geiq Agriqualif.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui