L'Anjou Agricole 02 juin 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Fusion votée entre Terrena et Normandie Bovins

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Les adhérents de Normandie Bovins et de Terrena, réunis respectivement en assemblée générale extraordinaire les 23 et 30 mai derniers, ont approuvé les résolutions du projet de fusion de leurs deux coopératives à hauteur de 80 % par les adhérents de Normandie Bovins et à 96 % par ceux de Terrena. Cette large approbation démontre la pertinence et la  complémentarité du rapprochement entre les deux coopératives. A l’issue de cette fusion qui sera effective le 30 juin prochain, les 800 adhérents de Normandie Bovins deviendront adhérents de Terrena, membres de sa section bovine. « Nos adhérents ont massivement fait le choix de rejoindre Terrena sur la base du projet qui leur a été présenté. En réunissant nos forces, nous allons pouvoir valoriser les productions de notre territoire via La Nouvelle Agriculture et disposer des leviers de croissance nécessaires pour demain ».

Cette fusion s’inscrit dans la poursuite des relations partenariales entretenues entre les deux coopératives depuis 2008 avec l’adhésion de Normandie Bovins à l’union de coopératives
Ter’Elevage.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui