La Vie Charentaise 05 juin 2018 à 08h00 | Par A.V.

Gagner en autonomie protéique

La Chambre d’agriculture poursuit son action pour que les éleveurs aient moins besoin d’importer leurs ressources en protéines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Chambre d’agriculture a mis en place des journées techniques.
La Chambre d’agriculture a mis en place des journées techniques. - © A.V.

Elever localement les animaux, avoir recours le moins souvent possible à l’importation de sources protéiques, c’est l’objectif de la Chambre d’agriculture de Charente. Elle fait le point sur les premiers résultats obtenus après quatre années de travail sur ces domaines.Préparer les ressources protéiques, c’est aussi un moyen d’apporter une valeur ajoutée aux exploitations locales, en produisant sur place le soja ou le méteil indispensable à la nourriture des animaux. « Nous avons mené un   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.