L'Anjou Agricole 11 septembre 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Glyphosate : Stéphane Travert demande du temps avant de l'interdire

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Actuagri

En marge d’une visite en Ille-et-Vilaine au lycée agricole Théodore Monod du Rheu et au pôle de sciences et productions de l’Agrocampus Ouest de Rennes le 7 septembre, le ministre de l'Agriculture a demandé du temps avant d'interdire le glyphosate, a rapporté France 3 Bretagne. « Nous avons besoin de gérer les choses dans le temps. J'ai toujours dit que sur ces questions, là où nous avons des impasses techniques, il faut pouvoir réfléchir pour savoir comment trouver des produits de substitution ». Il souhaite à ce propos que soient dégagés « des moyens pour que la recherche et l'innovation puissent trouver des produits de substitution ». Il a indiqué chercher « une solution qui puisse permettre de trouver une trajectoire acceptable pour les producteurs, pour leur permettre de continuer à travailler ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous exigeons des dérogations pour les filières où les alternatives n’existent pas ou sont très insuffisantes

ont déclaré 7 organisations de producteurs suite à la publication le d’un décret définissant les substances actives de la famille des néonicotinoïdes.

Le chiffre de la semaine
700 000 km
de haies entretenues en France par des éleveurs et agriculteurs. Grâce à leur travail et leurs animaux, les sols stockent le carbone, les prairies permettent l’épuration des eaux et la biodiversité se conserve sur nos terres.