La Vie Charentaise 23 décembre 2020 a 16h00 | Par MLL

GrandAngoulême veut sécuriser son alimentation

Le GrandAngoulême a choisi d’être un territoire pilote en matière de résilience alimentaire, afin d’assurer une sécurité alimentaire en cas de perturbations. Des actions et réflexions sont engagées depuis 2017 et la délibération cadre, proposée par l’Agglo à ses partenaires, permettra de fixer de nouveaux objectifs à atteindre pour le prochain mandat.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La délibération cadre a été votée à l’unanimité par les élus 
lors du conseil communautaire du 17 décembre. Elle sera affinée en comité de pilotage début 2021.
La délibération cadre a été votée à l’unanimité par les élus lors du conseil communautaire du 17 décembre. Elle sera affinée en comité de pilotage début 2021. - © GrandAngoulême

Au menu du conseil communautaire du Grand Angoulême du 17 décembre, de très nombreux rapports et autres délibérations cadres soumis au vote des élus. Parmi eux, la délibération cadre pour la mise en œuvre d’une stratégie agricole et alimentaire pour le mandat 2021-2026.
Si l’Agglo a engagé un travail de fond depuis quelques années sur ce sujet, elle a souhaité conforter la démarche agricole et alimentaire engagée avec cette délibération cadre, votée à l’unanimité par les membres du   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.