L'Anjou Agricole 08 novembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Grandes cultures : la modulation de l’azote permet 12% d’économie, selon Airinov

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J.-C. Gutner

Optimiser les apports d’azote permet de réaliser 12 % d’économie et d’augmenter de 4 % le rendement, a indiqué le 7 novembre le spécialiste du conseil agronomique par drone Airinov, en publiant son premier observatoire sur blé et colza. Son observatoire des cultures montre qu’en colza et blé, les besoins en azote sont très hétérogènes à l’échelle du territoire, mais aussi intra-parcellaire. « En blé, Airinov estime qu’en moyenne 10 unités d’azote par hectare ont été économisées par rapport aux prévisions initiales sur l’ensemble de la France métropolitaine, soit environ 10 euros/ha. » Airinov montre des écarts de conseil en apports d’azote très importants au sein des parcelles. « En moyenne, cette variabilité intra-parcellaire est de 70 unités d’azote par hectare, d'après le communiqué. Si les différences sont moins visibles au Nord de la France, elles peuvent dépasser les 82 unités d’azote par hectare dans les Pays-de-la-Loire, en Aquitaine et en Franche-Comté. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Dans un contexte de perte de pouvoir du marché par les éleveurs, les CRP Bretagne, Pays-de-la-Loire et l’Union Normande des Groupements Porcs ont pris la décision de définir et porter conjointement un plan stratégique pour les éleveurs de porcs.

ont déclaré les organisations du Grand Ouest, dans un communiqué commun du 11 mars.

Le chiffre de la semaine
934
C'est le nombre de fermes biologiques ou en conversion dans le Maine-et-Loire, selon Sylvie Fradin-Rabouin, présidente du Gabb Anjou

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui