L'Anjou Agricole 10 décembre 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Grippe aviaire : quatre nouveaux foyers

Dans un communiqué paru le 9 décembre, le ministère de l'Agriculture annonce que quatre nouveaux foyers de grippe aviaire ont été détectés depuis depuis sa dernière communication, le 7 décembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cela porte à 10 le nombre de foyers détectés en France depuis le 24 novembre.
Cela porte à 10 le nombre de foyers détectés en France depuis le 24 novembre. - © AA

Il s'agit de souches H5N1, H5N2, H5N9 hautement pathogènes. Alors que les foyers avaient jusqu'ici été détectés dans les départements des Landes et de la Dordogne, un des nouveaux foyers se situe dans le département de la Haute Vienne (souche H5N1). Les trois autres cas se situent en Dordogne. Les souches détectées sont d'origine européenne, indique le ministère. « L'hypothèse la plus solide est que ces virus soient passés dans la catégorie hautement pathogène par mutation ou réassortiment entre virus différents », a expliqué Bernard Vallat, directeur de l'OIE (organisation mondiale de la santé animale) dans une interview à Agra Presse. « Mais on ne peut écarter totalement l'autre hypothèse, les oiseaux migrateurs. Il faut effectuer des prélèvements chez les animaux sauvages de la région avant de conclure définitivement. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.