L'Anjou Agricole 20 mars 2017 à 09h00 | Par L'Anjou Agricole

Groupama : bénéfice net 2016 en repli de 12,5 %, rogné par davantage de sinistres

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Christian Gloria

Groupama a vu son bénéfice net baisser de 12,5 % en 2016, l'assureur mutualiste ayant été pénalisé par des sinistres plus importants, selon un communiqué publié le 17 mars. Le résultat net du groupe s'est élevé à 322 millions d'euros. « Nos résultats 2016 résistent en dépit d'une année marquée par une sinistralité exceptionnellement élevée sur les récoltes », a notamment relevé le directeur général de Groupama SA, Thierry Martel, cité dans le communiqué. Les sinistres de nature climatiques ou répertoriés comme « graves » ont ainsi coûté 737 millions d'euros, soit 194 millions d'euros de plus qu'en 2015.

Le chiffre d'affaires est, pour sa part, resté stable (+0,1 %, à 13,6 milliards d'euros), porté par l'activité en France (+0,9 % à 10,8 milliards d'euros). Par branche, c'est l'assurance de biens et responsabilité qui a tiré son épingle du jeu (+ 0,7 % à 7,2 milliards d'euros), mais avec une détérioration de son ratio combiné net (soit l'indemnisation des sinistres et frais généraux rapportés aux primes perçues), passé de 99,2 % en 2015 à 100,3 % l'an passé. Un ratio supérieur à 100% témoigne du fait qu'un assureur est déficitaire sur sa seule activité technique.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Les négociations commerciales en cours doivent aboutir à un niveau de valorisation des coûts qui prend en compte la hausse des charges de production pour les éleveurs caprins

demande Coop de France dans un communiqué de presse du 16 janvier.

Le chiffre de la semaine
989
En Pays-de-la-Loire, on recense 989 entreprises de travaux agricoles, dont 573 employeuses de main d'œuvre. Cela représente près de 6 000 actifs (2 400 ETP).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui