La Vie Charentaise 23 juillet 2020 à 15h00 | Par Alexandre Veschini

« Il y a du vent dans les voiles du drakkar Larsen »

Porté par le marché scandinave et des projets de développement en Asie, la maison Larsen a bien résisté pendant la période de confinement. Elle se prépare à attaquer plusieurs marchés importants dans les mois à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérôme Durand, directeur général de la Maison Larsen, lors 
de l’inauguration des Rendez-vous du Design.
Jérôme Durand, directeur général de la Maison Larsen, lors de l’inauguration des Rendez-vous du Design. - © Alexandre Veschini

Comment la maison Larsen a-t-elle vécu le confinement ?
Jérôme Durand : Notre maison Larsen appartient au groupe finlandais Altia, qui est  coté en Bourse.  Le siège est basé en Finlande. Sur cet aspect-là, les choses sont plutôt rassurantes puisqu'effectivement,  la principale source d'approvisionnement des ménages s'est faite dans les magasins de monopoles d'Etat. Ceux-là ont plutôt bien résisté, voire ont connu une croissance significative par le transfert de la   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

Je respecte le processus démocratique, mais je pense profondément que ce n’est pas le bon véhicule

Interrogé au Space, sur le Référendum d’initiative partagée pour les animaux, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a répondu qu’il ne s’agissait pas du “bon vehicule” politique

Le chiffre de la semaine
11,2
MAÎS ENSILAGE : selon l'Agreste, avec 11,2 tMS/ha, la saison est correcte, et l’augmentation de la surface (+ 8 %) aura permis de refaire les stocks.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui