L'Anjou Agricole 29 novembre 2016 à 17h00 | Par L'Anjou Agricole

Influenza aviaire : un cas confirmé sur des canards sauvages dans le Pas-de-Calais

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © CAIA / V. MArmuse

« Un premier cas d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H5N8 a été confirmé le 26 novembre sur la commune de Marck (Pas-de-Calais), sur vingt canards sauvages utilisés comme appelants pour la chasse au gibier d'eau », a annoncé le ministère de l’Agriculture dans un communiqué du 28 novembre. « L’abattage de l’ensemble des appelants du site » et « des appelants d’un autre site se trouvant à 4 km de Boulogne, qui avaient été en contact avec les précédents » a été effectué, précise le ministère. Cette découverte n’affecte pas le statut international de la France au regard de l’influenza aviaire, affirme le Ministère, puisque « les appelants ne faisant pas partie d’un élevage d’oiseaux domestiques à vocation commerciale ». Face à l’influenza aviaire, le communiqué souligne que « sur l'ensemble du territoire, les mesures de biosécurité définies par l'arrêté du 8 février 2016 doivent impérativement être mises en place dans tous les élevages qu'ils soient commerciaux ou non ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui