L'Anjou Agricole 24 juin 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Inondations : aides PAC et sols nus

Les exploitations inondées situées hors des zones en état de catastrophe naturelle devraient bénéficier des aides Pac (S.Le Foll).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le ministre a par ailleurs indiqué que les cellules d’urgence mises en place dans le cadre du plan de soutien à l’élevage, seraient maintenues afin de traiter les dossiers relatifs aux inondations et faciliter ainsi le travail entre agriculteurs, assureurs et administration.
Le ministre a par ailleurs indiqué que les cellules d’urgence mises en place dans le cadre du plan de soutien à l’élevage, seraient maintenues afin de traiter les dossiers relatifs aux inondations et faciliter ainsi le travail entre agriculteurs, assureurs et administration. - © AA

Les exploitations agricoles inondées situées dans des communes non déclarées en état de catastrophe naturelle devraient pouvoir bénéficier de la dérogation ouvrant droit aux aides Pac pour les sols nus, a indiqué Stéphane Le Foll le 23 juin à l’APCA. Afin d’étendre cette dérogation, qui s’applique normalement uniquement aux zones déclarées en état de catastrophe naturelle, le ministre a demandé aux préfets de recenser les cas concernés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui