L'Anjou Agricole 10 mars 2017 à 09h00 | Par L'Anjou Agricole

Interview : la MSA au service des agriculteurs en grande difficulté

En cette période de crise, la MSA multiplie ses dispositifs d'aide aux exploitants pour leur permettre de mieux traverser cette période d'instabilité économique. Elle s'adresse notamment aux plus fragiles, à ceux dont le revenu annuel n'excède par les 4 200 euros par an. Et ils sont nombreux dans le département, explique Anne Gautier, présidente de la caisse de MSA de Maine-et-Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA
Ecouter : Anne Gautier, présidente de la MSA de Maine-et-Loire © rcf

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il y a une réelle envie d’aller de l’avant.

selon Éric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, à propos de la rencontre du 13 juillet avec le Corena (Comité de rénovation des normes en agriculture)

Le chiffre de la semaine
12 327 €
D’après une étude du réseau AS et des Chambres d’agriculture, le résultat courant moyen par UTA 2017 (Unité de travail agricole) des entreprises agricoles de l’Ouest et du Centre, s’élève à 12 327 euros. Un chiffre en baisse par rapport à 2016.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui