L'Anjou Agricole 03 novembre 2016 à 14h00 | Par L'Anjou Agricole

Jacqueline Cottier : " favoriser l'échange et le partage entre agricultrices"

Jacqueline Cottier, présidente de la commission des agricultrices de la FDSEA 49, évoque la tournée régionale des agricultrices qui se tiendra courant novembre dans le Maine-et-Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jacqueline Cottier, présidente de la commission agricultrices de la FDSEA 49.
Jacqueline Cottier, présidente de la commission agricultrices de la FDSEA 49. - © AA

Pourquoi proposer des rencontres dans les petites régions ?
Jacqueline Cottier : nous sommes parties du constat qu’il peut être contraignant de se dégager du temps pour se déplacer sur Angers. La commission départementale des agricultrices s’est fixée comme objectif de renforcer la proximité avec son réseau – agricultrices et conjointes d’exploitants - afin de favoriser l’échange et le partage d’expérience. C’est pourquoi les réunions en petites régions sont venues naturellement.


Quel en est l’objectif ?
L’objectif de ces rencontres est de faire entendre ses besoins et questionnements. Par la proximité nous proposons de renforcer les liens. C’est important, ne serait-ce que pour l’entraide.


Quel est le programme de ces rencontres ?
Nous avons organisé des réunions courtes, car nous sommes conscientes des emplois du temps de chacune. Dans un premier temps, nous souhaitons proposons de que l’on appelle un “tour d’humeur”. Chacune sera invitée à nous faire part de ses besoins et questionnements. Dans un second temps, nous avons proposé à la MSA d’intervenir pour présenter les dispositifs et les “portes d’entrée” concernant les dispositifs d’aides aux familles. Nous estimons qu’une meilleure connaissance permet également de mieux en parler autour de soi. Dans l’objectif d’échange que nous nous sommes fixé, nous avons construit les rencontres de manière à ce qu’elles soient le plus participatives possible.

Quel est le lien avec le recueil proposé aux agricultrices et conjointes d’exploitants ?
Les deux sont complémentaires. à l’image de ce qu’ont pu réaliser nos collègues bretonnes, nous avons décidés de le dupliquer dans notre département. Nous proposons donc aux agricultrices et conjointes d’exploitants, de témoigner leur état d’esprit, leur ressenti par écrit. Notre volonté est de donner à chacune l’opportunité de s’exprimer librement. Nous sommes nombreuses à nous renfermer, à nous replier sur nous-mêmes à ressasser de nombreuses questions, rancœurs, regrets, réflexions, mais aussi conviction et détermination. Alors disons les choses, partageons-les !

Les rencontres sont prévues les :
Lundi 7 novembre au CRDA de Beaupréau-en-Mauges, de 14 h à 16 h 30 ;
Mardi 15 novembre au CRATEAS de Segré, de 10 h à 14 h 30 ;
Lundi 21 novembre au CRDA de Beaufort-en-Vallée, de 14 h à 16 h 30.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il est possible de conserver et restaurer la biodiversité avec les surfaces de production agricole

ont déclaré l’Inra et le CNRS dans une étude publiée dans la revue scientifique Pnas le 2 août.

Le chiffre de la semaine
650
C'est le nombre, par an, de chevaux de course résidant au Centre d’entraînement régional du galop de l’Ouest (Cergo) à Pouancé.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui