L'Anjou Agricole 29 janvier 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

L’art de l’accueil à la cave

La cave touristique du Domaine des Galloires, à Drain, a reçu, pour la première fois, le label excellence par l’interprofession InterLoire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’un des points forts du caveau est la nouvelle banque de dégustation, créée en 2013. De là, le visiteur a une vue imprenable sur le paysage du vignoble du Val de Loire.
L’un des points forts du caveau est la nouvelle banque de dégustation, créée en 2013. De là, le visiteur a une vue imprenable sur le paysage du vignoble du Val de Loire. - © AA

«Le dynamisme et  l’accueil chaleureux. » Ce sont les conclusions de l’audit réalisé par InterLoire qui jugeait les qualités de l’accueil à la cave du Domaine des Galloires, à Drain. Pour la première fois, le domaine obtient le label de cave d’excellence. « Derrière ce label, c’est beaucoup de travail », explique Jean-Louis Toublanc, l’un des quatre associés du Gaec.

Le point fort du domaine ? Son emplacement. Situé entre Nantes et Angers au sud  de la Loire, « nous sommes sur la route touristique des vins du Val de Loire. » Un emplacement qui leur permet de bénéficier à la fois des appellations Muscadet, Coteaux de la Loire, mais aussi de celle de l’Anjou, Crémant de Loire et Coteaux d’Ancenis.

L’emplacement permet de découvrir à la fois les vins de la région mais aussi son paysage. D’ailleurs, au caveau, les visiteurs ont une vue imprenable. « En 2013, nous avons créé une baie panoramique dans le caveau. »

Aujourd’hui, le domaine vend à 80 % à des particuliers. Parmi eux, « la clientèle fidèle depuis 30 ans qui vient de toutes les régions de France mais aussi de l’Europe. » La nouvelle clientèle vient aussi du tourisme local. Le Domaine des Galloires travaille avec l’office de tourisme Une autre Loire. « Par exemple, l’été, tous les jeudis, jours du marché à Ancenis, l’office de tourisme propose une balade en bâteau d’Oudon à Ancenis. Nous proposons une dégustation de certains de nos vins et invitons les touristes à découvrir notre cave.»


Retrouvez l'intégralité de l'article dans L'Anjou agricole du 30 janvier.



Ving-trois caves touristiques du vignoble du Val de Loire ont reçu le label excellence. « Parmi les 1 000 caves proposant de la vente directe, nous en distinguons 350, qui répondent à une charte de qualité en terme d’accueil.12 nouvelles caves ont intégré le réseau, cette année », a rappelé Anne-Sophie Lerouge, directrice de la communication France, lundi 19 janvier, lors des rencontres annuelles des réseaux des Caves touristiques du Vignoble ligérien au château de l’Eperonnière, à Rochefort-sur-Loire.

En Maine-et-Loire

Dans le département, onze caves ont été récompensées de ce label excellence :
- le Domaine de la Tuffière à Lué-en-Beaugois ;
- les Vins Domaine du Closel à Savennières ;
- le Château de Bellevue à Saint-Aubin-de-Luigné ;
- les Caves de la Loire à Brissac-Quincé ;
- le Domaine de la Bergerie aux Champs-sur-Layon ;
- le Château Soucherie à Beaulieu-sur-Layon ;
- Ackerman à Saumur ;
- Louis Grenelle à Saumur ;
- le Domaine de Nerleux à Saint-Cyr-en-Bourg ;
- le Domaine des Galloires à Drain (lire ci-dessus).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui