L'Anjou Agricole 12 juillet 2018 à 09h00 | Par L'Anjou Agricole

Vigne : l'efficacité des panneaux récupérateurs

La signature de la "Charte des prescripteurs" dans le bassin Layon Aubance Louets s'est déroulée le 6 juillet chez Alain Poupart. Le viticulteur a présenté sa démarche de réduction de la dérive de produits phytos.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alain Poupart, du Domaine Saint Arnoul à Martigné-Briand, est le premier viticulteur du département à avoir acheté un équipement de pulvérisation confinée.
Alain Poupart, du Domaine Saint Arnoul à Martigné-Briand, est le premier viticulteur du département à avoir acheté un équipement de pulvérisation confinée. - © AA

Eviter la dérive, c'est bon pour l'environnement et pour le porte-monnaie. Alain Poupart, viticulteur avec sa femme et deux salariés, exploite 33 hectares de vigne à Martigné-Briand.

Nouvelle étape dans la réduction de l'utilisation des phytosanitaires, depuis 3 saisons, le domaine s'est équipé de panneaux récupérateurs de produit. « La première année, nous avons récupéré pratiquement 10 000 euros de produit, a calculé le viticulteur. C'est 10 kg de matière active en moins dans l'air. » Le taux de récupération du produit est de près de 50 %. Non seulement c'est rentable, mais en plus, le matériel permet davantage de précision dans la pulvérisation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Les conditions sont aujourd’hui réunies pour autoriser la mise sur le marché des poudres de lait infantile

affirme le ministère de l’Agriculture , qui annonce, dans un communiqué de presse du 18 septembre, la reprise de la commercialisation des poudres de lait infantile fabriquées par Lactalis

Le chiffre de la semaine
35 000
C’EST LE NOMBRE DE SALARIÉS AGRICOLES EN MAINE-ET-LOIRE. 1 ENTREPRISE SUR 2 EST EMPLOYEUSE.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui