Le Paysan Tarnais 10 septembre 2020 à 08h00 | Par F. Roussel

L’enrubanné a évincé l’ensilage grâce à la presse balles rondes

Polyculteur-éleveur sur 100 ha à Sorèze depuis 7 ans, Alexandre Cruzel souhaitait changer de presse. L’enjeu était fort pour mettre sur pied une nouvelle stratégie fourragère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Paysan Tarnais

Après avoir augmenté son troupeau à 60 mères Blondes d'Aquitaine, Alexandre Cruzel a fait le choix de l’autonomie dans ses chantiers de stocks fourragers. C’est ainsi que l’ensilage de maïs a disparu de l’équation. «Il était stocké en silo taupinière et c’était parfois compliqué l’hiver d’aller le charger, sans compter les pertes au stockage.» La récolte en vert était dans la ligne de mire de l’éleveur.

» Lire la suite sur le site Le Paysan Tarnais

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
2 000
D’ici 2023, le nombre de départs d’exploitant s’élèvera à 2 000 par an en Pays de la Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui