Loiret Agricole et Rural 19 mai 2020 à 20h00 | Par Doriane Mantez

"L’impact est un peu différent selon les cas et la filière"

Éleveur de volailles de chair à Crottes-en-Pithiverais, Ludovic Giry préside la section avicole de la FNSEA du Loiret et est aussi vice-président de l'Association des aviculteurs du Loiret. Il explique l’impact du Covid-19 sur cette filière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © LAR


Horizons : Quel est l’impact du Covid-19 sur la filière avicole du Loiret ?

Ludovic Giry : Bien que la viande de volaille soit un bien de consommation important, notamment en grandes surfaces, toute la partie restauration collective, cantines, restauration rapide est à l’arrêt depuis deux mois. Cette crise sanitaire a donc un impact catastrophique sur les produits festifs (pintade, caille, pigeon, canard…) car ce sont des   [...]

 

» Lire la suite sur le site Loiret Agricole et Rural

la phrase de la semaine

Victoire ! DxE condamné pour avoir tournéun reportage volé dans une exploitation agricole.

Cédric Henry, président de la FDSEA35

Le chiffre de la semaine
31,3
Pour la moisson 2020, le service de la statistique du ministère de l'Agriculture prévoit une récolte hexagonale de blétendre autour de 31,3 millions de tonnes, soitl’une des plus basses depuis l’an 2000.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui