L'Anjou Agricole 08 décembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

La CAPL maintient le cap

L'assemblée générale de la CAPL se déroulera le jeudi 15 décembre. Au programme : le bilan de l'année 2015, la gestion de la récolte de 2016 mais aussi de nombreux projets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Patrick Bremaud, directeur général adjoint, Michel Legeay, président et Jean-Michel Mignot, directeur général.
Patrick Bremaud, directeur général adjoint, Michel Legeay, président et Jean-Michel Mignot, directeur général. - © AA

Dans l'ensemble, la CAPL maintient le niveau des années précédentes avec 182 000 tonnes récoltées contre 185 000 en 2014 et un chiffre d'affaires de 192,782 millions d'euros soit 3 % de moins qu'en 2014. La coopérative enregistre aussi une augmentation du nombre de ses livreurs. De 950 en 2013, il passe à 1 103 en 2015. Quelques secteurs se portent moins bien, comme, par exemple, le fuel avec 6 % de volume commercialisé en moins et 23 % du recul du chiffre d'affaires. « Ces chiffres s'expliquent en partie par la baisse du prix du pétrole et la douceur du climat », explique Jean-Michel Mignot, directeur général. Autre secteur en peine, les espaces verts qui pâtissent des nouvelles réglementations et des restrictions budgétaires des collectivités pour un chiffre d'affaire qui passe de 1,160 million d'euros en 2014 contre 1,050 en 2015, soit une baisse de 12 %.

Premières gestions de la récolte de 2016
Si les chiffres de 2015 sont globalement bons, la coopérative se prépare à recevoir ceux de 2016. « La récolte a baissé de presque 30 %, estime Michel ­Legeay, président. Il faut se préparer à ces chiffres et envisager des alternatives pour les agriculteurs en difficulté. »

 

 

Article complet dans l'édition du 9 décembre 2016 de l'Anjou agricole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La durée minimale d’arrêt de travail est désormais portée de 2 à 8 semaines pour les travailleuses indépendantes et les exploitantes agricoles

ont annoncé la ministre de la Santé, le ministre de l’Agriculture et la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, dans un communiqué du 17 juin.

Le chiffre de la semaine
2,7
MILLIONS DE TONNES. tonnes. C’est la quantité de tourteaux de soja qui parcourent chaque année plus de 10 000 km, pour nourrir les animaux des élevages ligériens et bretons.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui