L'Action Agricole Picarde 17 janvier 2020 à 06h00 | Par Lucie De Gusseme

La cellule Demeter sur les fonts baptismaux

La nouvelle cellule de gendarmerie dédiée au monde agricole a été présentée officiellement par le ministre de l’Intérieur dans le Finistère, et vivement dénoncée par l’association L214. Dans le même temps, des élus du conseil régional de Bretagne ont plaidé pour un renforcement de la réglementation sur les intrusions en élevage, alors que deux projets législatifs allant de ce sens sont dans les cartons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 13 décembre, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a présenté Demeter, une cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole dans une exploitation agricole du Finistère.
Le 13 décembre, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a présenté Demeter, une cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole dans une exploitation agricole du Finistère. - © Ministère de l’Intérieur



Le 13 décembre, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a présenté Demeter, une cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole. «J’ai demandé que l’anti-spécisme soit un des axes prioritaires du renseignement», a-t-il déclaré lors d’une visite dans le Finistère en présence de représentants des syndicats agricoles FNSEA et Jeunes agriculteurs. En place depuis octobre, elle est destinée à «apporter une réponse globale et coordonnée à   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

la phrase de la semaine

Jusqu’où ira le mépris des pouvoirs publics ? Les amendements demandant la revalorisation des petites retraites agricoles à un minimum de 85 % du Smic ont été rejetés avant même le débat à l’Assemblée nationale

s’interroge la FNSEA. Les amendements rejetés par le Gouvernement avaient pourtant réuni les faveurs des députés.

Le chiffre de la semaine
28,52 %
C'est le taux de participation dans le département aux élections MSA.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui