L'Oise Agricole 23 octobre 2020 à 12h00 | Par A.P.

La Centrale biométhane en vermandois, un exemple de projet abouti

La démarche Filabiom est issue du projet Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020). Parmi les sites pilotes : la Centrale biométhane en vermandois, à Eppeville.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’unité de biométhane d’Eppeville est taillée pour valoriser 35 t de matières organiques et pour produire près de deux millions de m3 de biométhane par an.
L’unité de biométhane d’Eppeville est taillée pour valoriser 35 t de matières organiques et pour produire près de deux millions de m3 de biométhane par an. - © Archives AAP

Il a fallu essuyer quelques plâtres avant de parvenir à une méthode opérationnelle de construction de projet de bioéconomie telle que Filabiom. Plusieurs sites pilotes ont été étudiés dans le cadre du projet Réseau de sites démonstrateurs IAR d’Agro-Transfert entre 2015 et 2020. Parmi eux, la Centrale biométhane en Vermandois (CBVER), à Eppeville.

«Elle a été initiée en 2011, et la première injection du premier m3 de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.