L'Anjou Agricole 09 décembre 2016 à 13h00 | Par L'Anjou Agricole

La commune des Bois-d'Anjou veut son drive fermier

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA
Ecouter : Ecouter l'interview de Michel Brossier. © RCF

Le drive fermier est un concept qui séduit de plus en plus. Et la commune nouvelle des Bois d'Anjou  (Maine-et-Loire) se laisserait bien tenter. Comme Angers, elle souhaite mettre en place ce dispositif. Il s'agit d'un réseau de distribution de produits locaux sans intermédiaire. Le consommateur fait sa commande sur internet. Son panier lui est ensuite livré dans un lieu précis à une date précise. Pour l'instant le projet n'en est qu'à la phase d'étude. Michel Brossier est élu à la Chambre d'agriculture qui est partenaire de cette initiative. Il en analyse la faisabilité.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

près d’un quart des chefs d’exploitation ou co-exploitants sont des femmes, contre 8 % en 1970.

A déclaré Jacqueline Cottier, éleveuse à Champteussé-sur- Baconne, présidente de la commission nationale des agricultrices

Le chiffre de la semaine
- 20 %
La production européenne de pommes est en retrait de 20 %

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui