L'Anjou Agricole 31 août 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

La consommation mondiale de viande continuera d’augmenter dans les 10 ans à venir

La consommation mondiale de viande devrait continuer à progresser dans les 10 prochaines années, tirée par les pays émergents, ont indiqué des chercheurs lors du 61ème Congrès international des Sciences et Technologies des viandes, qui s'est achevé le 28 août à Clermont-Ferrand.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au cours des 20 dernières années, les pays émergents ont connu une révolution de l'élevage qui a conduit à une hausse de la consommation en viande, en particulier de porc et de volaille.
Au cours des 20 dernières années, les pays émergents ont connu une révolution de l'élevage qui a conduit à une hausse de la consommation en viande, en particulier de porc et de volaille. - © AA

« La tendance attendue est une augmentation de la consommation mondiale de viande de 1,6 % par an lors des dix prochaines années », a indiqué l'agroéconomiste belge Erik Mathijs, citant la FAO. En 50 ans, la consommation de produits carnés a presque doublé dans le monde, passant de 23,1 kg/personne en 1961, à 42,2 kg en 2011.

« Au cours des 20 dernières années, les pays émergents ont connu une révolution de l'élevage qui a conduit à une hausse de la consommation en viande, en particulier de porc et de volaille », a expliqué Pierre Sans (Inra).

Dans les prochaines années, les pays émergents devraient continuer de tirer vers le haut une consommation mondiale, qui s'est tassée dans les pays les plus développés (Europe de l'Ouest, Amérique du Nord, Japon). « Par exemple, en France, on est passé de 97 kg de viande par habitant à la fin des années 90 à 87 kg en 2014 », a-t-il ajouté à l'AFP.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui