L'Anjou Agricole 20 août 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

La «crise agricole», l'un des quatre défis de la rentrée du gouvernement

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Lors du Conseil des ministres du 19 août, le président de la République François Hollande a présenté à son gouvernement ses quatre «défis» pour la rentrée. L’un d’entre eux est «la crise agricole», a expliqué le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll en conférence de presse. Le ministre a annoncé que la «crise agricole» allait nécessiter une «coordination interministérielle», avec les ministères de l’Économie, des Finances et le secrétariat d’État au Commerce extérieur. Il a enfin rapporté qu'il avait, la veille, discuté au téléphone avec le commissaire européen à l'Agriculture Phil Hogan, en vue du Conseil européen exceptionnel des ministres de l'Agriculture, le 7 septembre: «les discussions allaient plutôt dans le sens que des décisions seraient prises», a-t-il dit.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui