L'Oise Agricole 07 août 2020 à 09h00 | Par AJ

La DGCCRF précise l’utilisation des indicateurs de la loi Egalim

Souvent qualifiée d’usine à gaz, la prise en compte d’indicateurs de coûts de production dans la détermination des prix des produits agricoles telle que prévue par la loi Egalim a été précisée par la DGCCRF.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Longtemps floues les règles de l’application de la loi Egalim sont désormais un peu plus claires, notamment pour les produits transformés.
Longtemps floues les règles de l’application de la loi Egalim sont désormais un peu plus claires, notamment pour les produits transformés. - © Pixabay

«Les négociations qui débuteront fin 2020 bénéficieront d’un nouvel outil», se félicitent les ministres de l’Agriculture et de l’Industrie dans un communiqué de presse du 28 juillet. La DGCCRF a, en effet, publié la veille des lignes directrices sur les conditions de prise en compte des indicateurs de coûts de production et prix, dans les contrats de vente de produits agricoles tel que le prévoit la loi Egalim. «Cela aidera les professionnels à améliorer   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Oise Agricole

la phrase de la semaine

Bien qu’une information plus claire sur les résidus de pesticides soit nécessaire, la stratégie de la peur de Générations futures (...) est contre-productive ».

estime Interfel. L’association de défense de l’environnement a demandé à la DGCCRF de faire des bilans de résidus de pesticides séparés entre aliments bio et non bio.

Le chiffre de la semaine
11,2
MAÎS ENSILAGE : selon l'Agreste, avec 11,2 tMS/ha, la saison est correcte, et l’augmentation de la surface (+ 8 %) aura permis de refaire les stocks.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui