L'Anjou Agricole 13 février 2020 à 10h00 | Par AA

La ferme des solutions, s'installer en Saumurois

Mardi 11 février s’est tenue la première édition de la Ferme des solutions, à la salle des bois de Distré, dans le Saumurois.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

La Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire, en lien avec la Chambre d’agriculture Pays de la Loire, a organisé le mardi 11 février un évènement intitulé “La ferme des solutions”. Avec l’objectif de contribuer à la dynamique agricole du territoire, l’Agglomération Saumur Val de Loire a choisi de focaliser cette après-midi sur le lancement en agriculture, entreprendre et développer,  s’installer et transmettre. Cette première édition a été un franc succès, avec plus de 30 exposants et de nombreux visiteurs.


Des témoignages
Samuel Dublé est installé à Vivy depuis 2009. Il a repris l’exploitation familiale en semence potagère et élevage laitier. En agriculture biologique, cet exploitant s’est retrouvé seul en mai 2015 sur son exploitation. L’embauche d’un salarié n’ayant pas suffi, il a rapidement souhaité trouver un associé. « Au départ, je m’étais imaginé un associé dans mes âges, avec la même expérience que moi, et les mêmes caractéristiques. Mais au fur et à mesure, on se rend compte que l’associé qu’on imaginait n’existe pas, et qu’il peut être encore plus intéressant d’avoir un profil différent ». Ainsi, Jérôme Hamelin, 50 ans, ne correspondait pas aux premières attentes de Samuel Dublé. Ce quinquagénaire, passionné de lait, en est à sa 3e installation. Grâce au répertoire départ installation, les deux associés ont pu se rencontrer en août 2017. « Assez rapidement, le contact a été bon, on s’est senti en confiance pour aller plus loin », témoigne Samuel Dublé. Après avoir suivi une formation pour apprendre à mieux se connaître, avec un centre de gestion, les deux agriculteurs ont décidé de s’associer, le 1er avril 2019. « La formation nous a permis d’apprendre à comprendre l’autre, d’apprendre à faire des concessions et donc de mûrir notre projet », souligne Jérôme Hamelin. Les facteurs de réussite de l’installation de Jérôme ont été la capacité des parties prenantes à réaliser des concessions, à travailler dans une grande transparence, en totale confiance, et enfin de permettre à chacun de conserver une forte autonomie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Au vu des informations que nous avons de la part des pouvoirs publics, à ce jour, rien ne nous amène à remettre en cause notre événement. Le Sommet de l’Élevage est donc maintenu à ses dates initiales : 7, 8 et 9 octobre. Nous restons cependant vigilants

ont annoncé les organisateurs de cette manifestation, le 20 mai, sur leur compte Twitter.

Le chiffre de la semaine
3 550
En 2019, d’après l'Observatoire régional de l’agriculture biologique, environ 3 550 exploitations en Pays de la Loire sont orientées en agriculture biologique, soit 12 % des exploitations ligériennes.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui