L'Anjou Agricole 09 mai 2016 à 17h00 | Par L'Anjou Agricole

La fête des vins d'Anjou, les 21 et 22 mai à Chalonnes-sur-Loire

Les quais de Chalonnes-sur-Loire accueillent les 21 et 22 mai prochains la 57ème édition de la fête des vins d’Anjou. Pour la deuxième année consécutive, l’événement ne se tient plus dans la salle Calonna de Chalonnes mais se déploie sur le parvis des quais de Loire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les organisateurs de la fête des vins d'Anjou, lundi 9 mai à Angers. De gauche à droite, Dominique Benesteau (responsable communication), Dominique Pairochon (président du comité d’organisation  de la fête des vins), Sylvie Plessis (présidente de section Savennières), Laurent Menestreau (président de la Fédération Viticole Anjou Saumur), Auguste Barrault (secrétaire fête des vins).
Les organisateurs de la fête des vins d'Anjou, lundi 9 mai à Angers. De gauche à droite, Dominique Benesteau (responsable communication), Dominique Pairochon (président du comité d’organisation de la fête des vins), Sylvie Plessis (présidente de section Savennières), Laurent Menestreau (président de la Fédération Viticole Anjou Saumur), Auguste Barrault (secrétaire fête des vins). - © AA

S’il est fier de faire perdurer « la seule fête qui existe encore en Anjou », Dominique Pairochon, le président du comité d’organisation, contribue fortement à son expansion. De « foire au vin » à sa création en 1960, elle prend la dénomination de « fête ». Plus qu’un événement qui célébrait à l’époque l’arrivée en février des nouveaux vins de l’année, non encore terminés, la fête des vins participe aujourd’hui pour une grande part au développement économique de la région. Car en Anjou, pas moins d’une commune sur 2 a son économie autour du vin. « On aide les viticulteurs à commercialiser leur vin », affirme Dominique Pairochon.

"Rapprocher les vins de leur histoire"

Au village des vignerons, qui ouvre ses portes samedi à 14 h 30, pas moins de 50 exposants issus du Val de Loire et notamment de l’appellation Saumur Anjou – 29 appellations sur 10 000 hectares – vont faire déguster leur production. A l’honneur cette année : Coteaux du Layon Villages, Blanc d’Anjou et Fines bulles. « Notre objectif est de rapprocher les vins de leur histoire », insiste le comité d’organisation, qui tient à ce que le public découvre et comprenne ce qu’il y a derrière les arômes des vins de Loire. Pour cela, le programme est chargé. La batellerie riche de ses 24 bateaux sera présente tout le week-end, rappelant l’étroite relation entre mariniers et vignerons. L’animation "le vin au travers les âges", véritable spectacle vivant dédié à l’histoire du Layon compte également parmi les temps forts du weekend : 8 scènes racontées en voix off, rassemblant 80 acteurs en costume traditionnel.

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 13 mai 2016.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui