L'Anjou Agricole 02 octobre 2017 à 09h00 | Par L'Anjou Agricole

La filière cidricole inquiète des baisses de production de fruits et des hausses de coûts

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Vincent Motin

Alors qu'on entre au cœur de la récolte, la profession constate que la production de fruits à cidre, victime d'importants dégâts de gel au printemps, est inférieure de près de 30 % aux attentes (jusqu'à 90 % de pertes chez certains producteurs), s'inquiète la filière cidricole. Celle-ci s'est réunie fin septembre au conseil d'administration de l'interprofession Unicid et en comité spécialisé de FranceAgriMer. Elle alerte les pouvoirs publics et la distribution « sur les problèmes sérieux que cette situation engendre ».

Et cela dans un marché difficile, où les élaborateurs de cidre « produisent depuis de nombreuses années à marges très réduites ». Les difficultés des producteurs touchés « doivent être prises à leur juste mesure dans le cadre des dispositifs calamités agricoles mais aussi par les organismes sociaux et bancaires », souligne Unicid.

Enfin, pour ce qui est de l'élaboration et de la mise en marché des cidres et jus de pomme, les problèmes d'approvisionnement et les hausses de coûts annoncées sur le marché de la pomme « auront des répercussions qui ne peuvent être ignorées ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui