L'Anjou Agricole 14 mars 2016 � 18h00 | Par L'Anjou Agricole

La filière française du biogaz devrait plus que doubler ses revenus d'ici 2020

Le chiffre d'affaires de la filière française du biogaz devrait plus que doubler entre 2015 et 2020, selon une étude du cabinet Xerfi publiée le 11 mars, qui estime aussi que les objectifs nationaux ne seront pas atteints à cette date.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
Malgré le soutien public important à la filière, la lenteur du développement du biogaz tient à des problèmes techniques et à des acteurs très éclatés qui gagneraient à se structurer, juge l'étude.
Malgré le soutien public important à la filière, la lenteur du développement du biogaz tient à des problèmes techniques et à des acteurs très éclatés qui gagneraient à se structurer, juge l'étude. - © AA

Alors que l'étude a estimé les revenus de la filière à 390 M d'euros l'an dernier, elle estime qu'ils atteindront 920 M d'euros en 2020. La consommation de biogaz devrait elle aussi doubler d'ici 2018 après avoir progressé de 10 % en 2015. « Mais attention à ne pas verser dans l'euphorie », prévient l'étude, « les objectifs fixés pour la filière à l'horizon 2020 ne seront pas totalement atteints », du fait notamment des difficultés à rentabiliser les unités de production de biogaz. Le biogaz est issu de la méthanisation par fermentation des déchets organiques agricoles ou de l'industrie agroalimentaire, mais aussi des boues d'épuration des eaux usées. La France s'est fixé un objectif de 1 000 unités de méthanisation en 2020, contre 421 existantes fin 2015, et un rythme d'installation de 50 unités par an depuis 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

L’accroissement du nombre de bénéficiaires de l’aide alimentaire est une réalité dont nous prenons pleinement la mesure. C’est pourquoi, les agriculteurs, au travers de Solaal, se mobilisent pour répondre aux enjeux de la précarité alimentaire. Solaal Pays de la Loire reste mobilisé plus que jamais pour assurer son rôle de facilitateur du don alimentaire.

explique Jean-Louis Lardeux, président de l’association Solaal Pays de la Loire.

Le chiffre de la semaine
2 000 t
La collecte de pneumatiques usagés, organisée par la FDSEA, a:commencé lundi 11 janvier à Vihiers et aura lieu dans le département jusqu’au 11 mars. Au total plus de 2 000 tonnes seront collectées et valorisées pendant l’opération.