L'Anjou Agricole 25 mai 2017 a 08h00 | Par L'Anjou Agricole

La FNPL prévoit des actions de vérification de l’application de la loi Sapin 2 en juin

La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) a lancé un mot d’ordre à ses fédérations pour organiser une opération de vérification de l’application de la loi Sapin 2 en juin sur tout le territoire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Thierry Roquefeuil, président de la FNPL.
Thierry Roquefeuil, président de la FNPL. - © Actuagri

D’après le syndicat, il s’agira de se mobiliser auprès des distributeurs afin de vérifier s’ils prennent en compte « les modalités de détermination du prix pour des éleveurs » dans le cadre des contrats de vente de marque de distributeurs (MDD). Les coopératives seront également concernées par cette action. L’objectif est que celles-ci utilisent dans leur règlement intérieur des indicateurs de coûts de production ou de marge contribuant à la fixation du prix du lait, « tel que prévu dans la loi ». Les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) seront aussi interpellées afin qu’elles augmentent leur niveau de contrôle de bonne application de la loi dans les contrats MDD.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.