Loiret Agricole et Rural 30 septembre 2020 à 18h00 | Par FNSEA 45

La FNSEA 45 lance un cri d'alarme au préfet du Loiret

Les représentants du monde agricole et des chasseurs réunis autour du préfet du Loiret pour résoudre collectivement le problème des dégâts de gibier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Samedi 26 septembre, à Saint-Aignan-le-Jaillard. Patrick Langlois a demandé au préfet du Loiret de trouver des solutions efficaces pour stopper la progression exponentielle des dégâts de sangliers dans les parcelles agricoles.
Samedi 26 septembre, à Saint-Aignan-le-Jaillard. Patrick Langlois a demandé au préfet du Loiret de trouver des solutions efficaces pour stopper la progression exponentielle des dégâts de sangliers dans les parcelles agricoles. - © FNSEA 45

Depuis cinq ans, le Loiret fait face à une augmentation exponentielle du nombre de dégâts de gibier. Au nord comme au sud du département, les champs sont retournés, les semis à refaire, les prairies anéanties.

Ces dégâts coûtent aux agriculteurs et aux chasseurs, cassent le matériel, minent le moral des exploitants qui voient leurs récoltes détruites. La densité de population et le volume des dégâts menacent aujourd'hui l'existence même de l'agriculture dans certains territoires,   [...]

 

» Lire la suite sur le site Loiret Agricole et Rural

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
2 000
D’ici 2023, le nombre de départs d’exploitant s’élèvera à 2 000 par an en Pays de la Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui