L'Anjou Agricole 20 octobre 2017 à 14h00 | Par L'Anjou Agricole

La FNSEA défavorable à l'instauration d'une assurance-chômage pour les agriculteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Twitter FNSEA

Le principal syndicat agricole français FNSEA s'est déclaré le 19 décembre «très réservé» sur l'instauration d'un dispositif d'assurance-chômage pour les agriculteurs, qu'il voit surtout comme une «cotisation supplémentaire». «L'assurance chômage, nous sommes très réservés sur ce dispositif», a déclaré la présidente du syndicat Christiane Lambert à l'AFP en sortant de Matignon, après un entretien avec le Premier ministre Edouard Philippe.

«Chez nous, quand on s'installe, 95% sont encore agriculteurs dix ans après. Et les gens qui arrêtent le métier retrouvent du travail très rapidement après. Dans un contexte économique très difficile, nous voyons surtout (la proposition du gouvernement d'étendre le champs de l'assurance-chômage aux agriculteurs et indépendants, ndlr) comme une cotisation supplémentaire», a dit Christiane Lambert. La responsable agricole a indiqué avoir proposé au gouvernement la mise en place «d'outils d'accompagnement» pour «éviter que des exploitants se disent 'je n'ai pas d'autre choix que de continuer'».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

L’ambition est de multiplier par 5 les surfaces de cultures associées à horizon 5 ans

a annoncé Terrena. La coopérative poursuit le déploiement des associations de cultures, en accueillant un séminaire du projet ReMIX, qui vise à généraliser cette pratique économe en intrants.

Le chiffre de la semaine
13 %
Agri-Éthique, présenté comme un pacte de commerce équitable 100 % origine France, affirme le 23 mai peser 173,6 M€ de ventes aux consommateurs en 2017 (+13 %) avec 45 références alimentaires.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui